Observations placeholder

La vision de l'eternite Amanita muscaria by Alligator_427

Identifier

020134

Type of Spiritual Experience

Background

A description of the experience

La vision de l'eternite

Amanita muscaria

by Alligator_427

Citation:   Alligator_427. "La vision de l'eternite: An Experience with Amanita muscaria (ID 50464)". Erowid.org. Apr 21, 2008. erowid.org/exp/50464

 

 

 

DOSE:

10 g

oral

Amanitas - A. muscaria

(dried)

 

BODY WEIGHT:

62 kg



L'expérience que j'ai vécu est limite descriptible par des mots tellement c'était profond et intense.

* 16h30, j'avale 10 grammes d'amanites Sibérien secs.
* 17h30, je ne suis pas vraiment moi même, moi qui pensait que ça ne me ferait rien comme l'autre fois, je me trompait. J'ai un gros coup de fatigue et de légère nausé, je m'endor sur le canapé d'un sommeil très profond.
* Heure inconnue, probablement entre 19h et 19h30, je me réveille bien que je ne me souvienne pas m'être réveillé.
Je n'en suis pas très conscient mais je suis dans une transe très profonde, mes émotions marchent au ralenti et même ne marche plus du tout, je bloque sur une de ces émotions. Impossible de me souvenir sur quoi je bloquait mais c'était réellement important car ça m'a mis dans un état de panique total.

Je ne sais pour quelle raison (enfin, je ne sais plus), je fonce vers la douche, retire mes fringues et prend une douche glaciale. L'eau est froide, je tremble mais ce qui me traverse la tête est avant tout primordiale, je bloque sur cette émotions, comme si mon âme était elle même dans le doute, des pensées me traverse l'esprit et j'en arrive à une conclusion : 'c'est vrai' dis-je à haute voix (je vous le rappelle, je ne sais plus de quoi il s'agissait) ... et là, d'un seul coup, j'avais atteint une vérité et je devait à tout prix y rester sinon j'allais me perdre alors je répétait 'c'est vrai' pour me focaliser sur ce point infime dans une imensité aussi grande que l'univers.

La suite est trop personnelle mais je me souviens de 1 point:
Mes émotions était très méthodiquement guidé par quelque chose de très haut, peut-être par l'univers lui même. Chaque fois que je trouvais l'énygme à chaque émotion sur laquelle je bloquais, j'avais l'impression de grimper d'un niveau de conscience. J'en suis même arrivé à avoir pitié de dieu tellement le monde était moche et comme de la pitié resulte l'amour, j'ai pensé très fort à la personne que j'aime le plus dans ce monde, je n'avais qu'un but (une seule raison d'être) l'appeller et lui dire que je l'aime, j'ai eu énormément de mal à faire fonctionner ce téléphone et au final ça ne répondait pas (j'ai du mettre 1/2 heure à réussir à appuyer sur 3 touches). Il faut savoir que mes émotions était multiplié par 10 ou par 100, c'était soit je faisait ça, soit je sautais par la fenetre, si vous préférez, ce sont ces émotions qui me guidaient dans mes actes. La peur de mourrir, la peur de rester dans cet état toute ma vie, voilà ce qui me motivait.

J'ai ensuite eu des révélations très précise sur la vie, sur l'univers mais j'oubliais tout la seconde plus tard. J'étais dans un état d'introspection vraiment très profond et très intense. J'avais l'impression que tout le monde était passé par là, et que mon état était naturel, je ne pensais pas du tout être sous l'influence de l'amanite!

Je sortais de ma douche complètement gelé, je tremblais, je n'avais qu'une idée en tête, il me faut de la chaleur alors je fonce dans la salle de bain, retourne mes affaires mais ne trouve rien d'assez chaud... surtout que j'étais en train de retourner la poubelle à linge sale. L'idée me traverse, je ne trouverais jamais rien d'assez chaud pour me couvrir (j'avais juste sur moi un t-shirt trempé), les émotions se succédaient en s'accélérant, parfois je cernais la vérité (il y a forcément un truc chez moi qui me tiendra chaud) mais le doute recouvrait tout à l'instant d'après. Une vision me montrant aujourd'hui que toute vérité telle qu'elle soit à son propre doute.
Plus je voyais cette vérité, et plus je VOYAIS loin. Je n'ai connue aucune introspection aussi profonde que celle-ci.

Finallement, je décide d'aller sous la couette et d'enfiler un pull qui traine. Tout d'un coup, je pu laisser s'envoler ces vagues d'émotions fortes et je pouvais voir (à travers l'esprit) l'univers de ma propre vie. C'est comme si l'univers de la pensée était une spirale et que mes pensées partaient de l'extérieur de cette spirale. Et moi, je ne suis que le spectateur de ma vie et je ressens toutes les émotions. Plus le temps avançait, plus les pensées avançaient et se rapprochaient du centre... et plus j'avais chaud. En l'espace de quelques secondes, j'avais revécu mes dernières trente minutes
Après cette vision sur l'éternité, je revint dans mon état normal et n'eut pas trop de mal à m'endormir vers 22h30... ou 20h30 je ne sais plus.

Ce fût une expérience terrifiante car j'ai fini par penser que nous n'existions pas, que ma vie n'était qu'un rêve, un rêve qui prenait fin et qui ne continuerait plus.
Le lendemain, j'avais la pêche, je vais sortir et voir du monde, je suis heureux.

English translation via Google translate

The experience that I have lived is describable limit by words it was so deep and intense.

* 16:30 I swallow 10 grams of dried Siberian Amanita.
* 17:30 I'm not really myself, that I thought it would make me nothing like last time, I was deceiving myself. I have a big stroke of fatigue and mild Nause, I endor on the couch of a very deep sleep.
* Unknown time, probably between 19h and 19:30 I wake up that I do not remember waking up.
I'm not very aware but I am in a very deep trance, my emotions idling and even not walk any more, I block one of these emotions. Can not remember what I'm blocked but it was really important because it put me in a state of total panic.

I do not know why (well, I do not know), I rush to the shower, take off my clothes and take a cold shower. The water is cold, but I tremble running through my head is above all essential, I block this emotion, as if my soul was itself in doubt, thoughts crossed my mind and I come to a conclusion: "it's true" I said out loud (I remind you, I do not know what it was) ... and then, suddenly, I had reached a truth and I had to stay at all costs otherwise I would lose myself there so I kept saying 'yes' to focus on what point in a tiny imensité as large as the universe.

Following is too personal but I remember 1 point:
My emotions were very methodically guided by something very high, perhaps the universe itself. Each time I found the énygme every emotion to which I blocked, I felt like climbing a level of consciousness. I even got to have God's mercy so everyone was as ugly and pity CLEAR love, I thought very hard about the person I love most in this world, I had that a goal (one purpose) call him and tell him I love him, I had great difficulty in operating this phone and in the end there was no answer (I had to put 1 / 2 hours to successfully press 3 keys). You should know that my emotions were multiplied by 10 or 100, I was either doing that or I jumped out the window, if you prefer, these are the feelings that guided me in my actions. Fear of dying, fear to remain in this state all my life, that's what motivated me.

I then had very accurate revelations about life, the universe, but I forgot all the second later. I was in a very deep and very intense introspection state. I had the impression that everyone had been there, and that my condition was natural, I did not think at all be under the influence of the amanita!

I came out of my shower completely frozen, I was shaking, I had an idea in mind, I have to heat so I drove into the bathroom, returning my business but finds nothing quite warm .. . especially since I was about to return the laundry bin. The idea crossed me, I would never find anything hot enough to cover me (I was just on me soaked shirt), emotions succeeded in accelerating sometimes I cernais truth (there necessarily something in me that will keep me warm) but doubt covered everything in the next moment. A vision showing me today that all truth as it is in his own doubt.
The more I see of this truth, and I could see far. I have not known any profound introspection that one.

Finally, I decided to go under the covers and put on a sweater lying around. Suddenly, I could let fly these waves of excitement and I could see (through the mind) the world of my own life. It's as if the universe of thought was a spiral and that my thoughts went outside of this spiral. And I am the witness of my life and I feel all the emotions. As time progressed, advancing thoughts and approached the center ... and I was hot. Within a few seconds, I relived my past thirty minutes
After this vision of eternity, I returned to my normal state and does not have too much trouble getting to sleep around 22:30 to 20:30 ... I do not know.

It was a terrifying experience because I have come to believe that we did not exist, that my life was a dream, a dream that came to an end and no longer continue.
The next day I was fishing, I go out and see the world, I am happy.

 

The source of the experience

EROWID

Concepts, symbols and science items

Concepts

Perceptions

Symbols

Spiral

Science Items

Activities and commonsteps

Activities

Overloads

Amanita muscaria

Commonsteps

References